Un message du GM de la Grande Loge Unie d’Angleterre

Emulation-shadow

– Un message du GM de la Grande Loge Unie d’Angleterre –

mp3-icon

disponibleitunes

abonnement

Facebook Rejoignez twitter

Le nouveau Freemasonry Today est désormais sorti ! Freemasonry Today étant bien sûr le magazine de la Grande Loge Unie d’Angleterre crée en 1997, refondu en 2011 et qui présente tous les trimestres l’actualité de la maçonnerie anglaise.

Et pour ce nouveau numéro, c’est une véritable révolution de palais qui vient d’avoir lieu ! En effet, dès la couverture, une photo du Grand Maître de la Grande Loge Unie d’Angleterre vient illustrer le magazine. How shocking !

En effet, dans Freemasonry Today, il n’est pas rare de voir le message du Pro Grand Master, son conseiller principal en quelque sorte lorsque celui-ci est indisposé par des engagements royaux et qu’il est incapable d’être présent. C’est un peu différent du député Grand Maître.. parlons plutôt d’une sorte de super aide de camps.

Mais là, nous avons DIRECTEMENT l’annonce d’un message du Grand Maître ! Le (édit : mari ) cousin de la reine, excusez du peu…

Pour mémoire, les allocutions du duc de Kent sont rares dans Freemasonry Today, et le tout a toujours été extrêmement codifié. Ainsi, si l’on ne compte que les éditions en ligne (puisque tout le système a été repensé en 2011) il y eu le 28 avril 2010[1], le 27 avril 2011[2] et le 27 avril 2016[3].

A chaque fois ; à une seule et unique occasion : celle de l’investiture des nouveaux Grands Officiers. Un message de félicitations est alors donné, puis un point sur les travaux réalisés. Une considération sur les évènements à venir, puis un message plus personnel où le prince prend la parole avec le « je ».  Pour une altesse royale, ce « je » est extrêmement important !

Mais ici, ce message est légèrement différent. Déjà parce qu’il s’agit d’une lettre. Ce n’est pas anodin. Cela signifie le caractère personnel de la démarche du Grand Maître, même si l’on se doute bien que ce n’est pas le Grand Maître qui s’est lui-même mis sur son macbook pour aller taper son courrier.

Que dit-il pourtant ? Je vais tenter de vous le restituer en vous disant les mots dans le texte lorsqu’ils peuvent être soumis à traduction contradictoire.

« Mes frères, 2017 est sans aucun doute une année jalon « a landmark year » dans l’histoire de notre grande organisation. Elle apporte une formidable opportunité de célébrer à la fois les réussites passées et « élever et dessiner des plans » (« to ‘lay schemes and draw designs’) pour assurer son futur.

Je suis très conscient que nous sommes déjà au 3è mois de l’année et qu’un certain nombre d’évènements ont déjà eu lieu.

J’étais particulièrement ravi de pouvoir assister au service à la cathédrale de Canterbury le 18 février, qui fut une merveilleuse célébration de nos réussites, et j’espère prendre part à d’autres évènements durant l’année.

Je suis impressionné par le nombre et la variété des évènements qui vont se dérouler dans la zone métropolitaine et dans nos Provinces et Districts. Je sais combien vous avez tous travaillé et êtes en train de travailler sans relâche pour vous assurer que notre année de tricentenaire soit à la fois mémorable et plaisante.

Je vous souhaite tout le succès en 2017 et, par-dessus tout, force et stabilité dans le futur ».

Alors, outre le message de satisfaction important adressé de la part du prince à titre personnel, notons-le, le duc de Kent n’est pas forcément un gros expressif..  ce qui fait sourire c’est le petit jeu de mot discret sur l’expression « to lay schemes and draw designs » qui est, sans trop en dévoiler, enfin, pourrait être un clin d’œil aux tableaux de loges, ou tracing boards et notamment celle du 1er degré où il est dit en anglais dans le texte du rite anglais de style Emulation :  « The Tracing Board is for the Master to lay lines and draw designs ». Mais en réalité c’est un clin d’œil au député Grand Maître dont la fonction est énoncée dans l’ouverture et la fermeture de la tenue de Grande Loge et aussi des Grandes Loges provinciales et de district où, lorsque l’on demande au député grand maître sa fonction, il répond : « To lay schemes, draw designs and assist the most worshipfull grand master in the execution of the work ». Pour élever et dessiner des plans et assister le Vénérable Grand Maître dans l’exécution du travail.

Ou, autrement dit, comment féliciter un député grand maître sans lui donner la grosse tête, ni le flatter de peur de le corrompre. Peu auront remarqué ce clin d’œil j’en suis certain, permettez-moi de vous le signaler car en franc-maçonnerie anglaise, ce geste a valeur de médaille.

Il faut dire qu’il était temps, et que le Grand Maître ne pouvait attendre plus longtemps pour s’exprimer publiquement sur la réussite de ce tricentenaire présupposé de la fondation de la Grande Loge en 1717. Une série de documentaire allant même débuter sur la chaine SkyOne afin de présenter la franc-maçonnerie dès le 18 avril.

Sans compter que la liste des évènements est effectivement impressionnante, et pour en avoir reçu préalablement une version antérieure de travail, je peux vous confirmer que cela fait de nombreux mois que la fête bat son plein dans les districts !

En France, les célébrations sont plus molles, déjà parce que nous sommes en France et que la grande majorité des frères et des sœurs surtout ne sont pas reconnus, rappelons-le, et puis parce que la GLNF n’a pas fait grand cas de ses célébrations en public, c’est normal. C’est la GLNF, on respecte !

Notons que des initiatives ont eu et auront pourtant lieu ! Ainsi, le Grand Orient de France, toujours dans une démarche de simplicité médiatique, a invité le Président de la République au Musée de la Franc-maçonnerie tout de même pour l’occasion et ce fut un véritable succès. Probablement en raison de l’action concertée de tous les membres du musée et de leurs bénévoles et, à ce titre, la visite a été menée par Pierre Mollier lui-même, conservateur du Musée de la Franc-maçonnerie et grand historien parmi le cénacle de ceux qui savent transmettre en toute simplicité.

A venir, je noterai aussi l’ICOM 2017 qui est une initiative de la Grande Loge de France et principalement de ses chevilles ouvrières, à savoir les loges d’étude et de Recherche dont la plus célèbre est, convenons-en, Mare Nostrum dont le Vénérable Maître actuel Michel Lecour ne démérite pas à rendre dynamique l’impulsion lancée par Louis Trébuchet (président de la Commission d’Histoire de la GLDF et Vénérable Maitre de la loge du Marquis de La Fayette).

Enfin, et de manière plus chère à mon cœur, en mai 2017 paraitra un numéro de Renaissance Traditionnelle consacré à la maçonnerie britannique avec notamment un article significatif de son directeur Roger Dachez qui, peut-être ! Sortira un ouvrage à l’occasion de ce tricentenaire, enfin, si ce n’est déjà prévu, enjoignons-le à le faire prestement de nos vœux !

Je profite également de ce podcast pour adresser mes plus chaleureux remerciements à tous les frères et toutes les sœurs qui se sont abonnés depuis bientôt un mois. Vous avez été plus d’une centaine à venir rejoindre le rang déjà existant sur notre newsletter anonyme et gratuite. C’est un réconfort pour mon cœur et un baume pour mes plaies.

Le changement d’adresse de blog suites aux différentes tentatives de piratage m’ayant forcé à des actions préventives ayant fait considérablement baisser le trafic de ce blog gratuit, je ne peux que me réjouir de votre fidélité et de votre soif de faire ensemble de nouveaux progrès en franc-maçonnerie.

Vous pouvez d’ailleurs continuer à vous abonner pour recevoir par mail tous les nouveaux podcasts de Radio Libre et de Bonnes Mœurs en inscrivant uniquement un e-mail en bas de cette page.

Et pour vous y motiver, suite à la demande répétée de certains frères et sœurs, le texte de chaque podcast sera également disponible à la lecture (ce qui est un peu antinomique mais je respecte que parfois certains préfèrent prendre le temps de la lecture).

Je vous donne donc rendez-vous pour un prochain podcast qui sera probablement une chronique anglaise adressée à la R.L. Gérard Gefen de la LNF ce week-end, et vous souhaite une bonne journée.

Allez, bises frat !

Hervé H. Lecoq

[1] http://www.freemasonrytoday.com/ugle-sgc/ugle/item/93-april-2010-grand-masters-address

[2] http://freemasonrytoday.com/ugle-sgc/ugle/speeches/april-2011-grand-masters-address

[3] http://freemasonrytoday.com/ugle-sgc/ugle/speeches/grand-master-address-april-2016

Pour découvrir le programme de l’ICOM 2017 et réserver les dernières places restantes, cliquez sur l’image suivante

logo0

Pour lire le nouveau numéro de Freemasonry Today, cliquez sur l’image suivante

FMTcorde

quisuisje

Publicités

2 commentaires

Les commentaires sont fermés.